Go back

Compte-rendu Maker Faire Lille 2019


(Nicolas Warin) #1

Bonjour à tous,

Pour plus de visibilité, je préfère ouvrir un nouveau sujet, mais si ça vous paraît peu opportun, un modérateur pourra fusionner avec “l’Appel aux Open Space Makers” déjà ouvert.

Donc, petit compte rendu de ce sympathique salon, qui s’est déroulé à Lille du 1er au 3 mars, avec malheureusement une fin anticipée du fait d’une panne (à l’heure du déjeuner) du transformateur qui alimentait le site (Le Tripostal), du coup, évacuation du public vers les 15h et départ des makers à partir de 16h. Annulation de la dernière demi-journée.

Pour le stand, on avait fait simple, un écran pour dérouler environ 50 minutes de vidéos diverses en lien avec ce que l’on cherchait à présenter (globalement des vidéos du CNES, des vidéos sur les débris spatiaux, sur les CubeSats et une vidéo de lancement de fusée amateur quand même, ça attire toujours l’œil) et deux petites maquettes en carton/polystyrène représentant Curiosity sur Mars et Voyager devant Saturne. Pas de fusée, mais les deux petits objets ont bien attiré la curiosité, y compris des enfants donc plutôt utile (même si leur fragilité ne leur permettra pas de faire 15 salons…).

Stand par ailleurs plutôt bien placé, au premier étage, bien visible des visiteurs à leur arrivée en salle, juste avant l’espace Écoles (Ingés, BTS…), et en compagnie de l’équipe des R2D2 builders, donc un petit lien avec l’espace et une ambiance sympa.

Nous n’étions que 2 avec mon épouse tout le weekend (et je lui donne donc mon plus grand remerciement d’avoir été en capacité de parler d’Open Space Makers avec aisance dans un domaine qui est loin d’être au plus proche de ses centres d’intérêt), pour les prochains, je recommande quand même mini 3-4 personnes, car ça permet aussi d’aller au contact des autres associations. On a pu le faire aussi, mais c’est moins pratique (et beaucoup plus fatiguant !).

Déjà beaucoup de questions et d’attente sur les principes de Fédération de la part des organisateurs du salon à notre arrivée, ce qui nous a rapidement (et sympathiquement) mis dans le bain. Dès la fin des discours inauguraux, nous avons eu le droit à la visite d’un élu de la Métropole Européenne de Lille et de sa délégation pour lui faire un pitch en 2 minutes sur l’association.

La première journée était principalement ouverte aux scolaires et heureusement que ce n’était pas comme ça les 3 jours, je pense qu’on n’aurait pas tenu (surtout la voix en fait !). Mais beaucoup de curiosité de la part des enseignants, quels que soient les niveaux représentés (primaire, collèges, lycées) et des enfants, même si bien sûr on parle d’espace en adaptant les discours. Sur ce type de public, c’est vraiment l’aspect animation qui ressort et le souhait d’avoir des kits pédagogiques pour des ateliers de 2h max. Pas forcément cœur de cible de Fédération, mais à mon sens à ne pas négliger, la part de rêve dans les yeux des enfants est toujours bien présente.

Les deux jours suivants, public familial avec quelques contacts de curiosité et d’autres plus passionnés (ils ont eu le droit aux T-shirts !), qui je pense n’attendaient que cette initiative pour donner corps à leur projets liés à l’espace, et également des contacts auprès des fablabs locaux (j’ai un fichier complet), des écoles et associations qui souhaitent être recontactés (dans le cadre de rencontres à voir en leur locaux, un peu dans l’esprit du “tour de France” qui a été fait précédemment).
L’écran a été également utilisé pour faire quelques démos du site et du forum (la prochaine fois, je prévoie une tablette, ce sera encore plus pratique !), avec une mise en avant de 2-3 projets qui parlent un peu au grand public (séparation d’étages de fusée, utilisation des ressources martiennes, lanceur adapté aux CubeSats) et qui permettent à chacun de se situer par rapport à ce qu’il peut potentiellement apporter. Beaucoup de questions par rapport aux lanceurs et plus généralement à l’accès à l’espace orbital, qui restera une frontière difficile pour des projets amateurs.

Une difficulté néanmoins, celle de préciser un peu le rôle du CNES dans l’initiative, après la phase de création, comment intervient ou va intervenir l’institut dans la vie de OSM, quel est son apport, etc…
Et l’autre point étant que les projets peuvent être longs et complexes, ça fait un peu peur, donc on leur explique bien que c’est justement le rôle de l’association que d’accompagner les porteurs et contributeurs de projets et que tout cela va se mettre progressivement en place.

Sur le weekend, je pense que nous avons dû avoir environ 150 à 200 visiteurs sur le stand (parfois peu de temps pour souffler, mais c’est bon signe) et il me semble une attente de spatial en Hauts de France qui ne demande qu’à se développer !

Un grand merci aux organisateurs et au public de cette troisième édition, l’ambiance était vraiment très bonne et les échanges toujours très sympathiques.

Pour la suite, je ne sais pas si le rôle de “référent régional” existe, mais je pense que c’est un rôle sur lequel je pourrais essayer de contribuer, sur la partie “Hauts de France”, par exemple via l’organisation de rencontres avec les Fablabs intéressés. Pour en reparler à l’occasion.

La Voix du Nord a fait un tout petit billet pour présenter le salon, avec mention de l’aérospatial.


(Damien) #2

Un immense merci à tous les deux pour la représentation de Fédération sur l’évènement, ce que vous avez fait est génial ! Et le compte-rendu est très enthousiasmant pour les perspectives de développement dans la région.

On commence à avoir le principe de représentants régionaux, avec Nicolas et Anne-Lise sur Aix, Frédérik en Alsace, Cédric à Grenoble, Matthieu à Toulouse… Il ne te reste plus qu’à rejoindre l’association comme membre actif ;o)

Au sujet de l’implication du CNES dans Fédération, c’est vrai qu’on pourrait donner quelques éclaircissements sur le sujet. Je vais préparer un petit article d’actualité sur le sujet.


(Antoine) #3

Quoi ??? J’ai loupé le t-shirt ???
Plus sérieusement, je suis passé dimanche pendant le black-out et ça m’a permis de vous rencontrer et de flécher le fab lab de Chateau Thierry comme étant très intéressé, avec sa section Espace.


(Nicolas Warin) #4

Hello,

Ah ben désolé pour le T-Shirt, mais le dimanche midi, je crois qu’il n’en restait déjà plus beaucoup :wink:

Sinon, oui, la Section Espace du FabLab de Chateau Thierry est très intéressée par la démarche. J’ai également noté le FabLab de l’IMT de Douai, ainsi que celui du Touquet et de St Omer (par ailleurs pas très loin du musée “La Coupole”, qui présente une rétrospective sur l’histoire des fusées et un planétarium).

On va regarder la suite à donner à tout cela, pour essayer de garder une dynamique.