Go back

Tuyère Aérospike


(Baptiste TROTABAS) #1

Hello tout le monde,

Pour un “nano-launcher” visant les dizaines de kilos en LEO, une alternative au lanceur à étages peut être d’utiliser une tuyère aérospike.

Je n’ai pas fait les calculs, mais ça me semble une solution “crédible” qui peut apporter beaucoup de simplicité au système.

Aussi, je vais me présenter, je suis Baptiste TROTABAS, ingénieur mécanique simulation à HelloSpace, une StartUp travaillant sur un nouveau type de Nanosatellite.

Je suis extrèmement intéressé pour rejoindre le projet Ad-Astra, créer un lanceur de 12U, je trouve ça réellement passionant ! Est-ce qu’il serait possible de discuter du projet en MP ? :slight_smile:

Bien à vous,
Baptiste


(David ROCHELET) #2

Un nouveau mécanicien, bienvenue à toi @btrotabas :slight_smile:


(Zskdan) #3

Bonjour Baptiste,

Pas mal l’idée de tuyère aerospike ! je trouve ce dessin très explicatif: https://fr.wikipedia.org/wiki/Tuyère_aerospike#/media/File:Aerospikeprinciplediagram.svg

Sinon bien-sur que t’es le bienvenue pour rejoindre Ad-Astra ! si t’es dans la region parisienne. on peut se retrouver a l’Electrolab pour une discussion de vive-voix.


(Baptiste TROTABAS) #4

Bonjour,

Oui pour un lanceur sans étage, ce type de tuyère permet une meilleure dilatation des gazs que les autres systèmes, plus d’infos dans cette vidéo ( à 4min00)

Merci !
Non, je suis sur Montpellier… Mais à partir du Vendredi 08/03 je serais sur Paris, pour la rencontre avec l’AMSAT


(Zskdan) #5

Cool, on y sera aussi le weekend a l’AMSAT.
@erwan.zamora qu’est tu en penses de cette techno ?


(R1) #6

La solution envisagée sur le moteur modélisé actuellement pour le démonstrateur serait bien un aérospike. Cependant le but du démonstrateur n’est pas vraiment d’innover techniquement mais de démontrer qu’il est faisable de construire un lanceur fiable (et réutilisable serait vraiment bien) par des amateurs (et à distance). De plus, après une discussion avec Fabio du CNES hier, nous allons faire une réunion sur les objectifs de ce lanceur bientôt pour définir les objectifs de ce lanceur pour déterminer ensuite les technologies à utiliser sachant que le TRL (technology readiness level) de l’aerospike n’est pas si élevée surtout en symétrie par révolution. Si tu es vraiment intéressé nous serons dans la salle FÉDÉRATION à l´Electrolab ce week-end (dimanche) !


(Baptiste TROTABAS) #7

Hello,

Je ne pourrais pas venir ce dimanche, mais j’ai vraiment hate de venir en parler le week end prochain ! :rocket:


(R1) #8

je n’ai pas pu venir malheuresement le week-end dernier mais je suis la tous les jeudis si tu veux en parler